fbpx

Chloé Charles (Top Chef) : « On peut cuisiner éco-​responsable sans faire culpabiliser »

La candidate de la saison 12 de Top Chef Chloé Charles est une cheffe indépendante de 34 ans, aussi gourmande qu’engagée. Véritable nomade multi-​casquettes, elle peut aussi bien préparer des repas pour des soirées privées que conseiller les collectivités pour réduire leurs pertes alimentaires. Rencontre avec une cuisinière militante, à l’aise avec son époque et son métier.

Chloé Charles crédit Louise Primel
Chloé Charles © Louise Primel

Causette : Qu’est-ce qui vous a décidée à devenir cheffe ?
Chloé Charles :
C’est quelque chose qui est venu assez tardivement car je n’avais même pas idée que c’était un métier. J’ai toujours été gourmande, j’aimais passer de bons moments à table et cuisiner en famille mais pour moi, c’était plus un plaisir de vacances. En classe de 3ème, une de mes camarades est partie en CAP charcutier-​traiteur et là j’ai compris qu’on pouvait vivre de la cuisine. J’ai décidé que c’était ce que je voulais faire et ai tout mis en œuvre pour intégrer l’école Ferrandi, à Paris.

Causette : Après des expériences dans différents établissements, vous proposez désormais vos services en tant que cheffe privée et[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés