fbpx

Very bad tripes

Militant de la lutte contre le sida, le Dr Kpote inter­vient depuis une ving­taine d’années dans les lycées et centres d’apprentissage d’Île-de-France comme « ani­ma­teur de pré­ven­tion ». Il ren­contre des dizaines de jeunes avec lesquel·les il échange sur la sexua­li­té et les conduites addic­tives. 

wojtas
© K. Wojtas

Le 8 mars der­nier, Journée inter­na­tio­nale des droits des femmes, j’ai affû­té mes pun­chlines de mili­tant pour fer­railler avec des membres du bras armé du « zoo­lo­causte », comme les qua­li­fient les ultra véganes : une classe de jeunes en CAP bou­che­rie. Du coup, évo­quer les dis­cri­mi­na­tions avec ces nou­veaux enne­mis du cli­mat allait dans le sens de l’actu. Sur le ­che­min, j’apprenais, à la radio, que « bien­veillance » avait été élu mot de l’année 2018 par les inter­nautes, bat­tant sur le fil le mot « cli­mat » ! Je me suis dit que l’info pour­rait dépan­ner en cas d’échanges trop sai­gnants. Un sen­ti­ment de nos­tal­gie m’envahissait puisque, dix-​huit ans aupa­ra­vant, j’avais été dépu­ce­lé pro­fes­sion­nel­le­ment dans ce CFA par un groupe sévè­re­ment bur­né. Cette fois, la pré­sence de six filles[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés