fbpx
Capture d’écran 2020 05 26 à 11.07.19
© Shutterstock

Témoignages : bonnes poires d'un soir

Ô rage, ô déses­poir ! On a fait de vous la plus belle des quiches,
la plus cré­meuse des tartes. Pas d’bol, ça arrive à tout le monde. Tour d’horizon de vos récits d’arnaques, trom­pe­ries et autres fou­tages de gueule les plus gra­ti­nés ou les plus bouleversants.

L’amie pro­di­gieuse

Lena*, 46 ans

« Un jour, en vacances en Bretagne, je reçois un mail très bref de mon amie Anne qui me dit qu’elle est coin­cée, sans télé­phone et sans argent, en Belgique et qu’elle a besoin de mon aide. C’est con, mais je réagis au quart de tour. 300 euros ? Chance, pour une fois j’ai un peu d’argent sur mon compte. Je me pointe sur ses ins­truc­tions au tabac du vil­lage pour lui faire le vire­ment. Je repère le regard dubi­ta­tif du bura­liste, mais reste déter­mi­née. C’était tel­le­ment évident de dépan­ner mon amie ! On se connaît depuis dix-​sept ans. Jamais elle ne m’avait deman­dé un truc pareil, c’est qu’elle était en urgence grave. Je lui envoie un SMS pour la tenir infor­mée de l’opération. Elle me rap­pelle, affo­lée. Et là, je com­prends… Ce qu’Anne com­prend, elle, c’est que je suis une vraie amie, prête à l’aider sans réflé­chir. Il y a des gens sur les­quels on compte pro­fon­dé­ment. Voilà la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
capture decran 2021 08 22 a 19.34.47

Cartes pos­tales : kitsch et sexisme sur présentoir

Elles sont kitsch, beaufs, ringardes voire complètement sexistes. Si elles donnent l'impression de sortir du siècle dernier, les cartes postales potaches ne sont pourtant pas si démodées. Causette a voulu comprendre qui les fabrique encore et...

post it chargementalenoel victoriaducruet

La charge (monu)mentale de Noël

Pour beaucoup d’entre nous, les 24 et 25 décembre sont des casse-têtes organisationnels plusieurs semaines à l’avance et gâchent la vie de nombreuses femmes.