fbpx
Capture d’écran 2020 05 26 à 11.07.19
© Shutterstock

Témoignages : bonnes poires d'un soir

Ô rage, ô déses­poir ! On a fait de vous la plus belle des quiches,
la plus cré­meuse des tartes. Pas d’bol, ça arrive à tout le monde. Tour d’horizon de vos récits d’arnaques, trom­pe­ries et autres fou­tages de gueule les plus gra­ti­nés ou les plus bou­le­ver­sants.

L’amie pro­di­gieuse

Lena*, 46 ans

« Un jour, en vacances en Bretagne, je reçois un mail très bref de mon amie Anne qui me dit qu’elle est coin­cée, sans télé­phone et sans argent, en Belgique et qu’elle a besoin de mon aide. C’est con, mais je réagis au quart de tour. 300 euros ? Chance, pour une fois j’ai un peu d’argent sur mon compte. Je me pointe sur ses ins­truc­tions au tabac du vil­lage pour lui faire le vire­ment. Je repère le regard dubi­ta­tif du bura­liste, mais reste déter­mi­née. C’était tel­le­ment évident de dépan­ner mon amie ! On se connaît depuis dix-​sept ans. Jamais elle ne m’avait deman­dé un truc pareil, c’est qu’elle était en urgence grave. Je lui envoie un SMS pour la tenir infor­mée de l’opération. Elle me rap­pelle, affo­lée. Et là, je com­prends… Ce qu’Anne com­prend, elle, c’est que je suis une vraie amie, prête à l’aider sans réflé­chir. Il y a des gens sur les­quels on compte pro­fon­dé­ment. Voilà la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
110 cathy yerle karolina wojtas

Courir tue

Depuis des années, pour éviter de ruminer petits et gros soucis, j’ai un excellent antidépresseur : la course à pied.