fbpx
a black silhouette of a woman

Témoignage : « Au col­lège, j’ai lais­sé croire que j'étais bisexuelle parce que c’était plus accep­table que sim­ple­ment “les­bienne” »

Leila a pas­sé les vingt-​huit pre­mières années de sa vie à faire croire aux autres qu'elle était bisexuelle-​elle y a cru, elle aus­si, pen­dant sept ans. Elle livre son témoi­gnage sur ses années de har­cè­le­ment au col­lège, qui ont entra­vé sa construc­tion de soi, en tant que femme lesbienne.

L’adolescence repré­sente une période cru­ciale pour la construc­tion iden­ti­taire d’une per­sonne. Pourtant, bien trop sou­vent, les collégien·nes n’ont pas en main les cartes néces­saires pour se construire sai­ne­ment. Le col­lège semble loin der­rière Leila, aujourd’hui âgée de 29 ans. Mais ce qu’elle a vécu au lycée fran­çais du Caire dans les années 2005 l’a long­temps impac­tée, l’empêchant d’assumer plei­ne­ment le fait d’être lesbienne. 

« Très tôt, j’ai su que j’aimais les[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
109 Cathy Yerle © Marianne Maric

Soirée dégri­sée

Quand Fiston m’assène : « Maman, aujourd’hui, c’est la journée de tes droits ! Tu peux tout faire comme nous, les hommes ! », je réalise que j’ai encore du travail.

post it chargementalenoel victoriaducruet

La charge (monu)mentale de Noël

Pour beaucoup d’entre nous, les 24 et 25 décembre sont des casse-têtes organisationnels plusieurs semaines à l’avance et gâchent la vie de nombreuses femmes.