fbpx

Procès des atten­tats de jan­vier 2015 : « L’épreuve est indi­vi­duelle, per­son­nelle, intime et abso­lu­ment col­lec­tive »

800px Sigolène Vinson 2016 cropped
© Valérie Manteau/​Wikipédia

Sigolène Vinson a été par le pas­sé avo­cate et actrice. Aujourd’hui, elle est chro­ni­queuse et roman­cière. C’est aus­si une res­ca­pée de l’attentat de Charlie Hebdo, qui a fait douze morts le 7 jan­vier 2015. La vie sauve, a décré­té le ter­ro­riste Chérif Kouachi, parce que femme. Tout à sa folie reli­gieuse, il lui a aus­si enjoint de lire le Coran. Cinq ans après l’innommable, Sigolène a quit­té la côte médi­ter­ra­néenne, où elle est par­tie vivre pour cher­cher l’apaisement de la mer, afin d’être pré­sente au pro­cès des atten­tats de jan­vier 2015. Ayant déjà col­la­bo­ré avec Causette, elle a accep­té de poser par écrit ici son res­sen­ti face à l’immense épreuve.
Carte blanche entre rési­lience et émo­tions qui[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés