fbpx
IMG 6414 A
© Elizabeth Renstrom

« Peu d’ados conviennent que le contrôle social sur les vête­ments est une exten­sion de celui sur les corps, prin­ci­pa­le­ment fémi­nins »

Militant de la lutte contre le sida, le Dr Kpote inter­vient depuis une ving­taine d’années dans les lycées et centres d’apprentissage d’Île-de-France comme « ani­ma­teur de pré­ven­tion ». Il ­ren­contre des dizaines de jeunes avec lesquel·les il échange sur la sexua­li­té et les conduites addic­tives.

« Vous vous sou­ve­nez de la mani­fes­ta­tion en ligne du #Lundi14Septembre ? » ai-​je lan­cé, fin novembre, aux jeunes d’une classe dans laquelle j’intervenais. Même si le port du masque nuit gra­ve­ment au par­tage des émo­tions, j’ai immé­dia­te­ment consta­té, dans les regards, le malaise de la mémoire qui flanche. En même temps, il faut recon­naître que cette entrée en matière avait de quoi sur­prendre un groupe qui s’attendait à cau­ser bite-​chatte-​baise. On était deux mois après l’événement, l’équivalent d’un siècle sur Twitter… Mais quand l’actualité devient légè­re­ment ­sur­an­née, les excité·es de la gâchette numé­rique étant occupé·es à défou­railler sur d’autres hash­tags, on peut enfin réflé­chir en paix.

Pour rap­pel, le[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés