fbpx

Pédophilie dans l'église : prendre le diable par les couilles

sardinia kidnapping valeria cherchi
© Valeria Cherchi

Militant de la lutte contre le sida, le Dr Kpote inter­vient depuis une ving­taine d’années dans les lycées et centres d’apprentissage d’Île-de-France comme « ani­ma­teur de pré­ven­tion ». Il ren­contre des dizaines de jeunes avec lesquel·les il échange sur la sexua­li­té et les conduites addictives. 

L’affaire Preynat, prêtre pédo­phile lyon­nais condam­né à cinq ans de pri­son ferme en mars, a secoué l’opinion publique, mais aus­si les fon­da­tions de toute l’Église. À vol de cor­beaux de la capi­tale des Gaules, le dio­cèse de Valence a pris le diable par les cornes et les couilles, en créant un poste à temps com­plet de réfé­rente dio­cé­saine pour l’Éducation affec­tive, rela­tion­nelle et sexuelle (EARS) ! Une pre­mière en France qui mérite qu’on s’y arrête, d’autant plus que sur le reste du ter­ri­toire, les dio­cèses s’appuient sur des temps par­tiels ou des per­sonnes qui ont d’autres mis­sions que l’EARS. Avec trente ans de ter­rain auprès de l’éducation catho­lique et une for­ma­tion de conseillère conju­gale et fami­liale, Brigitte Roudière avait le pro­fil idéal et c’est elle que le dio­cèse a choi­sie. Jointe par télé­phone, elle expli­cite son rôle : en plus des ani­ma­tions sco­laires, elle va mettre en place des[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
MAGNUM.LON92084

Ado + dol­to = vomito

OK, la quatrième est une classe charnière. Mais nous sommes prêts. Fiston reçoit une éducation parfumée aux Françoise (Dolto et Héritier)…

113 cathy yerle lucia buricelli

Faut pas jeter Mamie avec l’eau du bain

Après un long printemps confiné, j’avais choisi un été face à l’horizon infini. La mer. Celle qui vient cogner mon Sud-Ouest atlantique et natal, près de chez ma mère, dont j’avais également très envie de profiter après ces longs mois de séparation.