fbpx
Palais de lElysée Entrée
Palais de l'Élysée © Wikimedia commons

Macron round 2 : paye ta « Renaissance »

Si la réin­ves­ti­ture de Darmanin et la nomi­na­tion de Stanislas Guerini sont une gifle aux com­bats fémi­nistes, la nou­velle ministre délé­guée à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Isabelle Rome, est un espoir.

ÉDITO. Le navi­ga­teur en chef avait annon­cé avoir réglé sa bous­sole. Le 7 mai, lors de son dis­cours d'investiture, Emmanuel Macron pro­met­tait de deve­nir « un pré­sident nou­veau » pour « un man­dat nou­veau ». Pour l'occasion, il avait même tro­qué le nom de La République en Marche en Renaissance, pour mieux nous vendre le chan­ge­ment. Pas qu'on y croyait des masses, on a pas­sé l'âge de la naï­ve­té béate, mais tout de même : on a certes depuis lun­di une pre­mière ministre en la per­sonne d'Élisabeth Borne mais à moins d'un miracle aux légis­la­tives, on est[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
travailler plus1

Tendance : et si on bos­sait moins ?

Si la gestion de carrière et la richesse économique ont du plomb dans l’aile, la réussite personnelle, elle, est de plus en plus plébiscitée par les salarié·es. Le changement, c’est maintenant ?