fbpx
Capture d’écran 2021 12 20 à 10.10.14

Dans des groupes pri­vés sur Facebook, la fer­veur des séza­nettes, fans des vête­ments Sézane

Entre spé­cu­la­tion, goo­dies reven­dus et réveils fixés à 9 h 30 pour ne pas lou­per les réas­sorts, des dizaines de groupes de fans de la marque Sézane règnent en maîtres sur les réseaux sociaux. 

« En com­merce, l’occasion est tout. » Cette cita­tion ­d’Honoré de Balzac pour­rait être le cre­do des « séza­nettes », tant la com­mu­nau­té vir­tuelle de la marque de prêt-​à-​porter Sézane semble prête à tout pour obte­nir « Gaspard », « Louisa », « Achille », « Pippa » ou « Constance ». Derrière ces doux sur­noms, on trouve d’onéreux gilets en mohair, blouses en soie ou encore robes en coton ­bio­lo­gique. Presque conti­nuel­le­ment en rup­ture de stock, ces pièces emblé­ma­tiques de[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
109 Cathy Yerle © Marianne Maric

Soirée dégri­sée

Quand Fiston m’assène : « Maman, aujourd’hui, c’est la journée de tes droits ! Tu peux tout faire comme nous, les hommes ! », je réalise que j’ai encore du travail.

IMG 1285a

Flux ten­du

Ce matin, j’ai mal au ventre. Faut dire que c’est la fête de l’école de Fiston…