fbpx
capture decran 2021 06 28 a 12.36.15
© Gorsad Kyiv

La chro­nique du Dr Kpote : mignons allons voir si la rose

Militant de la lutte contre le sida, le Dr Kpote inter­vient depuis une ving­taine d’années dans les lycées et centres d’apprentissage d’Île-de-France comme « ani­ma­teur de pré­ven­tion ». Il ren­contre des dizaines de jeunes avec lesquel·les il échange sur la sexua­li­té et les conduites addic­tives. Ce mois-​ci, il raconte sa ren­contre avec des jeunes gar­çons issus d'un CHRS.

Je n’avais plus mis les pieds dans un CHRS (centre d’héber­gement et de réin­ser­tion sociale) spé­cia­li­sé dans l’accueil mères-​enfants, depuis mon départ de Solidarité Enfants Sida, vingt ans aupa­ra­vant. De nom­breuses femmes ­sui­vies par l’association étaient héber­gées par ces struc­tures sociales où elles pou­vaient, avec leurs enfants, souf­fler un peu après des par­cours migra­toires chao­tiques, la décou­verte de leur séro­po­si­ti­vi­té ou les trau­mas cau­sés par des vio­lences conju­gales et/​ou sexuelles. J’étais donc à nou­veau devant un de ces centres, au cœur de Paris, han­té par ces visages du pas­sé. Une petite bande de mecs bruyants qui tapaient la balle sur le bitume du par­vis m’a sor­ti de ma séquence nos­tal­gie. Ils jouaient sous le regard mater­nant de quelques femmes qui jouis­saient des pre­miers[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés