Océan : « Être queer, ce n’est pas juste avoir les cheveux bleus et se dire pansexuel·le au café de la Sorbonne »

gcetur jqc8
© Karl Bewick

Ces derniers temps, dans les médias, sur les podiums de la Fashion Week et même dans les enseignes de grande distribution, on peut voir/​lire le mot « queer » utilisé à toutes les sauces, enfin, surtout à la sauce blanche, si je puis me permettre la métaphore par le kebab…

Par exemple, dans GQ du mois dernier était restitué un sondage américain sur « les queers » nous apprenant, et quelle ne fut pas ma surprise, que les trois quarts des queers auraient entre 18 et 25 ans, seraient plus diplômé·es et plus riches que les gays et les lesbiennes, elleux-​mêmes plus riches que[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
110 cathy yerle karolina wojtas

Courir tue

Depuis des années, pour éviter de ruminer petits et gros soucis, j’ai un excellent antidépresseur : la course à pied.