fbpx

Éducation à la san­té : en marche vers la cata

Militant de la lutte contre le sida, le Dr Kpote inter­vient depuis une quin­zaine d’années dans les lycées et centres d’apprentissage d’Île-de-France comme « ani­ma­teur de pré­ven­tion ». Il ren­contre des dizaines de jeunes avec lesquel·les il échange sur la sexua­li­té et les conduites addic­tives. Plongeon en ado­les­cence sur les rivages de la puber­té, en période de forte inon­da­tion hor­mo­nale…

karolinawojtas
© K. Wojtas

Santé sexuelle et men­tale, éga­li­té femmes-​hommes, ali­men­ta­tion, drogues, etc., les thé­ma­tiques de pré­ven­tion à l’intention des jeunes ne manquent pas. Mais pen­dant que le monde de la san­té sco­laire s’active dans l’urgence du quo­ti­dien, Blanquer et Buzyn – res­pec­ti­ve­ment ministre de l’Éducation natio­nale et ministre des Solidarités et de la Santé –, boni­men­teurs de la « confiance » bon mar­ché, planchent à la sup­pres­sion d’acteurs incon­tour­nables, qui accom­pagnent nos gosses dans leur socia­li­sa­tion, des pre­miers genoux râpés aux bou­tons d’acné : les infir­miers et les infir­mières sco­laires.

Dans les tuyaux oxy­dés de la Répu­blique, l’idée de les exter­na­li­ser dans des centres médico-​scolaires en dehors des écoles fait son che­min. Sous les ordres[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Écrit par
Articles liés
Celyn Buch 10  A

La tête dans le vrac

J’ai décidé de faire ma transition écologique : fini le plastique, à bas les légumes hybrides aux pesticides, les plats tout préparés, haro sur le cadavre animal…