fbpx

Éducation à la san­té : en marche vers la cata

Militant de la lutte contre le sida, le Dr Kpote inter­vient depuis une quin­zaine d’années dans les lycées et centres d’apprentissage d’Île-de-France comme « ani­ma­teur de pré­ven­tion ». Il ren­contre des dizaines de jeunes avec lesquel·les il échange sur la sexua­li­té et les conduites addic­tives. Plongeon en ado­les­cence sur les rivages de la puber­té, en période de forte inon­da­tion hor­mo­nale…

karolinawojtas
© K. Wojtas

Santé sexuelle et men­tale, éga­li­té femmes-​hommes, ali­men­ta­tion, drogues, etc., les thé­ma­tiques de pré­ven­tion à l’intention des jeunes ne manquent pas. Mais pen­dant que le monde de la san­té sco­laire s’active dans l’urgence du quo­ti­dien, Blanquer et Buzyn – res­pec­ti­ve­ment ministre de l’Éducation natio­nale et ministre des Solidarités et de la Santé –, boni­men­teurs de la « confiance » bon mar­ché, planchent à la sup­pres­sion d’acteurs incon­tour­nables, qui accom­pagnent nos gosses dans leur socia­li­sa­tion, des pre­miers genoux râpés aux bou­tons d’acné : les infir­miers et les infir­mières sco­laires.

Dans les tuyaux oxy­dés de la Répu­blique, l’idée de les exter­na­li­ser dans des centres médico-​scolaires en dehors des écoles fait son che­min. Sous les ordres[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Écrit par
Articles liés
chuttersnap xNCRkHVEqMY unsplash

Bonne année sa maire

On ne naît pas maire, on le devient. C’est ce que dit ma copine Julie, qui se présente aux élections municipales. Et elle fait grincer beaucoup de dents…