fbpx
Commissariat central du 5e arrdt de Paris
Un commissariat à Paris © Wikipédia

Violences sexistes et sexuelles : selon une enquête Nous Toutes, 66% des femmes ayant dépo­sé plainte ont été mal reçues par la police

Le col­lec­tif Nous Toutes vient de publier les résul­tats d’une enquête décla­ra­tive sur la façon dont sont récep­tion­nées dans les com­mis­sa­riats les demandes de plaintes dans le cadre de vio­lences sexistes et sexuelles. 66% des répondant·es ont fait face à une mau­vaise prise en charge.

C’est un chiffre qui en avait éton­né plus d’un·e. Au début du mois de mars, le minis­tère de l’Intérieur avait annon­cé que “90% des femmes ayant por­té plainte en 2020 pour des faits de vio­lences conju­gales étaient satis­faites de l’accueil en com­mis­sa­riats et gen­dar­me­ries.” Il faut dire que pour tom­ber sur ce chiffre digne de résul­tats de réélec­tion d’un dic­ta­teur, le minis­tère de l’Intérieur se[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
113 le blues des teufards 1 lea taillefert pour causette

Le blues des teufeurs

Cet été, ces oiseaux de nuit n’iront ni en clubs ni dans les festivals. Entre résignation, réinvention et grosse déprime, des fêtard·es racontent leur vie sans paillettes.

113 societe la bise 1 camille besse pour causette

Le bai­ser som­mé de se réinventer

La distanciation physique nous a obligé·es à nous priver de baisers, de bisous, de câlins.,Céline Hess Halpern, autrice de « L’Éloge du baiser », décrypte pour Causette le sens et la puissance de ce geste dont il est si difficile de se passer.