fbpx
Commissariat central du 5e arrdt de Paris
Un commissariat à Paris © Wikipédia

Violences sexistes et sexuelles : selon une enquête Nous Toutes, 66% des femmes ayant dépo­sé plainte ont été mal reçues par la police

Le col­lec­tif Nous Toutes vient de publier les résul­tats d’une enquête décla­ra­tive sur la façon dont sont récep­tion­nées dans les com­mis­sa­riats les demandes de plaintes dans le cadre de vio­lences sexistes et sexuelles. 66% des répondant·es ont fait face à une mau­vaise prise en charge.

C’est un chiffre qui en avait éton­né plus d’un·e. Au début du mois de mars, le minis­tère de l’Intérieur avait annon­cé que “90% des femmes ayant por­té plainte en 2020 pour des faits de vio­lences conju­gales étaient satis­faites de l’accueil en com­mis­sa­riats et gen­dar­me­ries.” Il faut dire que pour tom­ber sur ce chiffre digne de résul­tats de réélec­tion d’un dic­ta­teur, le minis­tère de l’Intérieur se[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
nounours

Migrants : bébés sous les ver­rous

Contrairement à l’administration Trump, l’État fran­çais ne sépare pas les enfants migrants de leurs parents. Mais il les met der­rière les bar­reaux. Le 4 avril, en Gironde, un couple et ses cinq enfants – le plus jeune avait 3 semaines –...