fbpx
20200921 132922
© C.B.

Tribunal de Versailles : un you­tu­beur condam­né pour avoir ini­tié des raids numé­riques

À l’heure où nous publions cet article, Habannou S alias Marvel Fitness, sui­vi par 150 000 abon­nés sur Youtube, s'apprête à pas­ser sa deuxième nuit en pri­son. Dans l’affaire de cyber-​harcèlement qui l’oppose à huit per­sonnes dont la plu­part viennent aus­si du milieu du fit­ness, le you­tu­beur a été condam­né par le tri­bu­nal de Versailles, ce 21 sep­tembre, à deux ans de pri­son dont un ferme. Son avo­cat a d’ores-et-déjà fait appel.

Lundi 21 sep­tembre, le you­tu­beur Habannou S. alias Marvel Fitness a été recon­nu cou­pable de har­cè­le­ment moral sur huit per­sonnes (dont cinq femmes et trois hommes) et de vio­lences sur avo­cat. Allant au-​delà des réqui­si­tions du par­quet, la cour a condam­né à deux ans de pri­son dont un ferme avec man­dat de dépôt, l’homme de 31 ans. Créateur de Marvel Fitness Channel, une chaîne Youtube sui­vie par 150 000 abon­nés, Habannou S. a éga­le­ment inter­dic­tion d’exercer une acti­vi­té de créa­tion sur inter­net. 

En matière de cyber-​harcèlement, cette déci­sion est « his­to­rique » selon maître Laure Alice Bouvier, avo­cate des plaignant.es mais aus­si elle-​même vic­time des agis­se­ments de Marvel Fitness. « Ce juge­ment est appe­lé à dépas­ser les fron­tières du tri­bu­nal de Versailles pour ser­vir d’exemple et mon­trer qu'Internet n’est pas une zone de non droit. » Et la femme de loi de rap­pel­ler que depuis le pro­cès de la jour­na­liste Nadia Daam,[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés