fbpx
@tim goedhart
© Tim Goedhart

Séquelles de la Covid-​19 : réap­prendre à res­pi­rer

Fatigue, essouf­fle­ment, ano­ma­lie car­diaque… Certains malades de la Covid-​19 gardent des symp­tômes long­temps après avoir contrac­té la mala­die. Trois d’entre eux, d’âges dif­fé­rents, ont accep­té de racon­ter leurs séances de kiné­si­thé­ra­pie res­pi­ra­toire, qui consistent à retrou­ver le souffle et reprendre goût à la vie.

Krimo, 64 ans

Après trois séances de réédu­ca­tion, Krimo voit déjà une amé­lio­ra­tion. « Je vais plu­tôt bien ce matin, j’ai un peu plus de forces. Avec le kiné, on y va à fond. » Son kiné, c’est Vincent Marson, ins­tal­lé à Rueil-​Malmaison (Hauts-​de-​Seine), après dix ans de pneu­mo­lo­gie. Il coor­donne le réseau Récup’air, un col­lec­tif de cent vingt kinés rejoints par une cen­taine de volon­taires pour déve­lop­per la prise en charge des patient·es post-​Covid. Depuis le décon­fi­ne­ment, le réseau a reçu une cin­quan­taine de patient·es orienté·es par les méde­cins et les pneu­mo­logues des hôpi­taux. « On observe des simi­li­tudes avec les mala­dies res­pi­ra­toires chro­niques que l’on connaît. La dif­fé­rence, c’est l’essoufflement patho­lo­gique post-​Covid. Mais on a des armes pour aider le patient à prendre le contrôle de son souffle. Reste ensuite à appli­quer cette ges­tion à l’effort. » Grâce aux tech­niques de réédu­ca­tion des pou­mons, Vincent[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
annick niquet 2

Des pseu­dos beaux comme les camions

Jacky42, L'Ouragan, Ange66 ou Fantastique : les pseu­dos des routier·ères, c'est tout une his­toire. Simples ou créa­tifs, ils en disent tou­jours beau­coup. C'est presque des mes­sages ambu­lants ins­crits sur une fausse plaque...