woman carrying newborn baby
© 东旭 王

Ségur de la santé : les sages-​femmes se sentent les grandes oubliées et veulent en finir avec leur statut hybride

Nous publions la lettre ouverte du Conseil national de l’Ordre des sages-​femmes adressée le 17 juillet au ministre de la Santé, Olivier Véran, pour demander la pleine reconnaissance du caractère médical de leur profession. À l’issue du Ségur de la santé, elles ont été classées dans la catégorie des paramédicaux hospitaliers et leur salaire ne sera donc revalorisé qu’à hauteur de 183 euros au printemps 2021.

Colère. Les sages-​femmes se sentent « méprisées » par les pouvoirs publics, selon les mots de leur Ordre. Si elles ont obtenu la même revalorisation salariale que les paramédicaux à l’issue du Ségur de la santé (soit 183 euros sur leur feuille de paie à partir de mars 2021), elles n’ont pas pu faire entendre leur voix : leurs[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés