fbpx
retourne a
© Camille Besse

Désobéissance civile : pour la jus­tice, néces­si­té fait loi

Dans les pro­cès inten­tés aux désobéissant·es, les avocat·es doivent déve­lop­per un argu­men­taire qui sorte du droit strict pour mettre la lumière sur la cause de leurs client·es. 

Le 7 juin 2018, le silence gagne les rangs des quelque deux cents manifestant·es rassemblé·es devant le tri­bu­nal d’instance de Carpentras (Vaucluse). Ils et elles se sont réuni·es là, dès midi, pour sou­te­nir Nicole Briend, pour­sui­vie pour avoir « fau­ché » trois chaises dans une agence de BNP Paribas afin de dénon­cer l’évasion fis­cale pra­ti­quée par la banque. Alors que l’audition de la pré­ve­nue démarre, cris et chan­sons cessent. « J’avais pas­sé un pacte avec les sou­tiens de Nicole : pas de bruit sur le par­vis quand elle par­lait. Le reste du temps, la mani­fes­ta­tion dehors ren­dait l’ambiance dans le pré­toire assez par­ti­cu­lière », raconte son avo­cate, maître Zehor Durand. « Des moments inou­bliables », dit-​elle encore, elle qui peut se[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
116 la these karim charredib placide babilon pour causette

Ce que les zom­bies disent de nous

Quand on a vu qu’un festival de philosophie sur la Zombie Theory* était organisé cet automne, on n’a pas résisté à l’envie d’interroger l’un des participants, Karim Charredib.