fbpx

Les rou­tières sont sym­pas : Lélé, tou­jours à plein régime

Les rou­tières sont sym­pas (5⁄5). Tout a com­men­cé un soir de jan­vier 2019, quand le jour­na­liste Jean-​Claude Raspiengeas s’est ren­du pour un repor­tage à L’Escale-Village, le plus grand res­to rou­tier de France. De là naî­tra un an d’enquête. Et au bout du che­min, un livre : Routiers. En exclu­si­vi­té pour Causette, Jean-​Claude Raspiengeas a repris la plume pour nous emme­ner à la ren­contre de cinq rou­tières, cinq femmes de tem­pé­ra­ment qui, une chose est sûre, n’ont pas choi­si leur métier par erreur. 

huguette durand
© Serge Picard

Comment s’y retrouvait-​elle ? Jusqu’en 2019, année où elle a pris sa retraite, à 63 ans, Huguette Durand cumu­lait les fonc­tions de rou­tière, de cheffe d’entreprise, de secré­taire de l’association La Route au fémi­nin, de mère et de grand-​mère. « Lélé » (son sur­nom) sillon­nait encore, toute la semaine, les auto­routes alle­mandes, à par­tir de la région de Grenoble. Quarante ans à conduire des poids lourds, 3 mil­lions de kilo­mètres au comp­teur et pas un accident. 

Un tel bilan[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
CAUSETTE HAPPY MANAGEMENT

Le « hap­pi­ness mana­ge­ment », de la pure com

Pour Florent Bonnel, consul­tant en res­sources humaines, ces poli­tiques très en vogue de bien-​être au tra­vail sont à côté de la plaque.  Dans ses tra­vaux de thèse*, il a démon­tré, entre autres, que  le bien-​être pro­fes­sion­nel...