fbpx

Les routières sont sympas : Lélé, toujours à plein régime

Les routières sont sympas (5⁄5). Tout a commencé un soir de janvier 2019, quand le journaliste Jean-​Claude Raspiengeas s’est rendu pour un reportage à L’Escale-Village, le plus grand resto routier de France. De là naîtra un an d’enquête. Et au bout du chemin, un livre : Routiers. En exclusivité pour Causette, Jean-​Claude Raspiengeas a repris la plume pour nous emmener à la rencontre de cinq routières, cinq femmes de tempérament qui, une chose est sûre, n’ont pas choisi leur métier par erreur. 

huguette durand
© Serge Picard

Comment s’y retrouvait-​elle ? Jusqu’en 2019, année où elle a pris sa retraite, à 63 ans, Huguette Durand cumulait les fonctions de routière, de cheffe d’entreprise, de secrétaire de l’association La Route au féminin, de mère et de grand-​mère. « Lélé » (son surnom) sillonnait encore, toute la semaine, les autoroutes allemandes, à partir de la région de Grenoble. Quarante ans à conduire des poids lourds, 3 millions de kilomètres au compteur et pas un accident. 

Un tel bilan[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
Final LesbianConsent

Violences sexuelles : entre femmes aussi

S’assurer que l’autre est d’accord, respecter son refus sans insister. Le consentement sexuel est une notion encore loin d’être acquise. Et cela ne vaut pas que pour les hétérosexuels. Les lesbiennes et les bisexuelles peuvent aussi être auteures ou...