Les routières sont sympas : Famounette, la Calamity Jane des stations-​service

Les routières sont sympas (3⁄5). Tout a commencé un soir de janvier 2019, quand le journaliste Jean-​Claude Raspiengeas s’est rendu pour un reportage à L’Escale-Village, le plus grand resto routier de France. De là naîtra un an d’enquête. Et au bout du chemin, un livre : Routiers. En exclusivité pour Causette, Jean-​Claude Raspiengeas a repris la plume pour nous emmener à la rencontre de cinq routières, cinq femmes de tempérament qui, une chose est sûre, n’ont pas choisi leur métier par erreur. 

sylvie thomas
© Serge Picard

Le 16 mars 2020, à peine Emmanuel Macron venait-​il ­d’annoncer le confinement général et de détailler les mesures de protection indispensables, le téléphone a sonné au ministère des Transports. Au bout du fil, Sylvie Thomas, alias « Famounette » ! La terreur des fonctionnaires et des stations-​service. Connue et redoutée partout, elle ne lâche rien. « J’ai appelé pour qu’on me dise comment, concrètement sur la route, me procurer gel hydroalcoolique, masques et gants. » À la grande confusion de ses[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
Découvrer notre calendrier de l'avent quichesque