fbpx

Police scien­ti­fique : « on est comme MacGyver, on bidouille »

Vanessa Laferrière, 49 ans, est agente de la police scien­ti­fique, à Chambéry, en Savoie. Loin du quo­ti­dien de la série Les Experts, elle tente avec ses col­lègues d’étudier des scènes de crime et d’en révé­ler leurs secrets.

114 au boulot police camille besse
© Camille Besse 

« Je vou­lais faire comme Columbo. Enquêter, résoudre des affaires, avec patience et ana­lyse. Au début, je ne met­tais pas de mots sur ça. Je tra­vaillais dans la banque, mais ça ne me cor­res­pon­dait pas. Alors à 35 ans, j’ai pas­sé le concours de la police scien­ti­fique à Écully, près de Lyon (Rhône). Il y avait trois mille can­di­dats pour vingt-​six places, j’ai été accep­tée, à bac + 2. Après quinze ans de car­rière, je gagne aujourd’hui 2 000 euros, je suis fonc­tion­naire de caté­go­rie C.

Un jour, je me suis ser­vi un café alors que j’étais au labo­ra­toire. À côté, il y avait un sac, que j’ai mani­pu­lé. Je me suis ren­du compte qu’à l’intérieur, il y avait un pied humain. La cafe­tière dans une main, le pied dans l’autre, c’est une sorte de résu­mé de mon tra­vail ! Mais mon quoti­dien ne res­semble pas du tout à une série télé : je ne vais jamais sur une scène de crime avec des hauts talons et je ne porte jamais des lunettes noires en pleine nuit. Je ne peux[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
216147 France Danemark Feminine   Match amical  avril 2019

Celles qui vont faire le show

Cette sélection de onze joueuses, établie d’après les différentes équipes alignées par la coach lors des derniers matchs amicaux et deux ou trois « paris » de Causette, devrait se retrouver sur le terrain.