fbpx
HS10 Philosophe d entreprise © Camille Besse pour Causette
© Besse

Philosophe d'entreprise : Platon au ser­vice du capi­tal

À l’université, des mas­ters croisent phi­lo et mana­ge­ment. Derrière ce curieux rap­pro­che­ment se pro­file un nou­veau métier cen­sé mettre en pra­tique le concept de « res­pon­sa­bi­li­té sociale » au sein de socié­tés pri­vées ou publiques, sou­cieuses de leur image… 

Sur le papier, c’était le poste de rêve. Amandine * décroche un contrat en alter­nance au sein d’une socié­té de ges­tion d’actifs. Affectée au « bureau de la diver­si­té », elle est res­pon­sable des ques­tions autour de l’égalité entre les femmes et les hommes et du recru­te­ment de per­sonnes issues de mino­ri­tés eth­niques. De quoi mettre en pra­tique les com­pé­tences acquises pen­dant son mas­ter 2 Éthique et res­pon­sa­bi­li­té sociale (Ethires) à la Sorbonne – pre­mière uni­ver­si­té à avoir pro­po­sé à ses étudiant·es une spé­cia­li­sa­tion en phi­lo­so­phie appli­quée au monde de l’entreprise.

Le rap­pro­che­ment de la phi­lo et du monde du tra­vail n’est pas récent. Depuis long­temps, des stars de la phi­lo­so­phie comme Luc Ferry ou André Comte-​Sponville se font gras­se­ment payer pour don­ner des confé­rences en entre­prise. La nou­veau­té, c’est que des éta­blis­se­ments d’enseignement[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés