bcjdbykwquw
© Kristina Flour

Observatoires sociaux : silence, on ferme

« On ne sait pas comment on va survivre », s’alarme Cécile Marcel, la directrice de la section française de l’Observatoire international des prisons (OIP). Début novembre, cette ONG, qui documente les conditions de détention et permet aux détenu·es de faire valoir leurs[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés