fbpx

Nicole-​Reine Lepaute, l’astronome des Lumières

Cette sur­douée en mathé­ma­tiques est l’une des pre­mières femmes astro­nomes. Tendre com­plice de Jérôme Lalande, elle sera à la pointe des tra­vaux des Lumières. Elle est res­tée dans l’Histoire sous le nom de « La belle Hortense », à cause d’une plante décou­verte par un ami explo­ra­teur qui la lui avait dédiée. Des siècles plus tard, on don­na son nom à un cra­tère de la Lune. Elle aurait adoré. 

hs9 nicole reine lepaute la belle hortense wikimedia
Nicole-​Reine Lepaute © Wikimedia

Nicole-​Reine Étable de la Brière naît en jan­vier 1723, dans le palais du Luxembourg où habite sa famille. Son père est atta­ché au ser­vice de la reine d’Espagne, Élisabeth ­d’Orléans. Nicole-​Reine est une enfant sage, puis une jeune fille stu­dieuse qui montre bien­tôt un don cer­tain pour les mathé­ma­tiques. Elle est éga­le­ment pas­sion­née par les sciences, un goût bien inha­bi­tuel pour une fille. Nicole-​Reine a une ving­taine d’années lorsque le palais du Luxembourg est doté d’une hor­loge d’exception, créée par les frères Lepaute. Un évé­ne­ment, car ce sont des génies dans leur par­tie, recon­nus dans toute l’Europe. L’horlogerie est alors un domaine qui enthou­siasme les intel­lec­tuels, jalon­né d’importantes décou­vertes et de polé­miques pas­sion­nées. Nicole-​Reine est, évi­dem­ment, très inté­res­sée par l’objet, puis par l’un des frères, Jean-​André. Celui-​ci est intri­gué par cette jeune femme qui pose des ques­tions si per­ti­nentes. Rapidement une idylle se noue, et même une col­la­bo­ra­tion intense autour des tra­vaux d’horlogerie… qui se conclue par un mariage d’amour, une rare­té au siècle des lumières. 

Avec[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés