Nicole-​Reine Lepaute, l’astronome des Lumières

Cette surdouée en mathématiques est l’une des premières femmes astronomes. Tendre complice de Jérôme Lalande, elle sera à la pointe des travaux des Lumières. Elle est restée dans l’Histoire sous le nom de « La belle Hortense », à cause d’une plante découverte par un ami explorateur qui la lui avait dédiée. Des siècles plus tard, on donna son nom à un cratère de la Lune. Elle aurait adoré. 

hs9 nicole reine lepaute la belle hortense wikimedia
Nicole-​Reine Lepaute © Wikimedia

Nicole-​Reine Étable de la Brière naît en janvier 1723, dans le palais du Luxembourg où habite sa famille. Son père est attaché au service de la reine d’Espagne, Élisabeth ­d’Orléans. Nicole-​Reine est une enfant sage, puis une jeune fille studieuse qui montre bientôt un don certain pour les mathématiques. Elle est également passionnée par les sciences, un goût bien inhabituel pour une fille. Nicole-​Reine a une vingtaine d’années lorsque le palais du Luxembourg est doté d’une horloge d’exception, créée par les frères Lepaute. Un événement, car ce sont des génies dans leur partie, reconnus dans toute l’Europe. L’horlogerie est alors un domaine qui enthousiasme les intellectuels, jalonné d’importantes découvertes et de polémiques passionnées. Nicole-​Reine est, évidemment, très intéressée par l’objet, puis par l’un des frères, Jean-​André. Celui-​ci est intrigué par cette jeune femme qui pose des questions si pertinentes. Rapidement une idylle se noue, et même une collaboration intense autour des travaux d’horlogerie… qui se conclue par un mariage d’amour, une rareté au siècle des lumières. 

Avec[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés