nounours
© Shutterstock

Migrants : bébés sous les verrous

Contrairement à l’administration Trump, l’État français ne sépare pas les enfants migrants de leurs parents. Mais il les met derrière les barreaux. Le 4 avril, en Gironde, un couple et ses cinq enfants – le plus jeune avait 3 semaines – ont été envoyés au[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
113 societe la bise 1 camille besse pour causette

Le baiser sommé de se réinventer

La distanciation physique nous a obligé·es à nous priver de baisers, de bisous, de câlins.,Céline Hess Halpern, autrice de « L’Éloge du baiser », décrypte pour Causette le sens et la puissance de ce geste dont il est si difficile de se passer.