fbpx
Hemicycle Senat France
© Wikipedia Creative commons

Loi bioé­thique : « En refu­sant le rem­bour­se­ment de la PMA pour les couples de femmes et les femmes seules, le Sénat créé une nou­velle dis­cri­mi­na­tion »

Ce mar­di 2 février, le Sénat débute l’examen en deuxième lec­ture du pro­jet de loi bioé­thique. Une nou­velle étape dans la course de fond dans laquelle se sont enga­gées les asso­cia­tions mili­tant pour l’ouverture de la PMA aux les­biennes et femmes seules, dis­po­si­tion phare de la loi. Le Sénat détricotera-​t-​il ce que l’Assemblée natio­nale a voté en juillet der­nier, lors de sa seconde lec­ture ? On fait le point avec Catherine Clavin, pré­si­dente de l’Association des parents gays et les­biens (APGL), entre vic­toires et rési­gna­tions.

Causette : Dans quel état d’esprit vous trouvez-​vous, alors qu’aujourd’hui s’ouvre la deuxième lec­ture au Sénat du pro­jet de loi bioé­thique ?
Catherine Clavin : Nous sommes rela­ti­ve­ment sereins, dans le sens où nous tenons pour acquis que le Sénat va, comme lors de la pre­mière lec­ture, voter l’ouverture de la PMA aux les­biennes et aux femmes seules. Nous sommes aus­si satis­faits que le Sénat se montre favo­rable à l’autoconservation de gamètes, autre point impor­tant de la loi bioé­thique. Évidemment, nous sommes aus­si bien conscients que ce vote est a mini­ma : le Sénat refuse, comme nous nous y atten­dions, l’ouverture de la PMA aux per­sonnes trans­genres, ce qui nous semble être par­ti­cu­liè­re­ment injuste pour ces per­sonnes, qui ne pour­ront pas faire famille comme elles l’entendent. 
Surtout, contrai­re­ment à l’Assemblée, le[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
112016 femmes victimes violence 1

Violences faites aux femmes : le 3919 en dan­ger ?

Pour étendre les horaires du numé­ro d’écoute dédié aux femmes vic­times de vio­lences, le gou­ver­ne­ment sou­haite lan­cer un mar­ché public. Une déci­sion qui alarme la Fédération natio­nale soli­da­ri­té femmes (FNSF), en charge de la ligne...