CAUSETTE 107 ASSISTANTE SOCIALE A
© Grégoire Gicquel

Les femmes, piliers his­to­riques des ser­vices sociaux

Chaque mois, un cher­cheur, une cher­cheuse, nous raconte sa thèse sans jar­gon­ner. Lola Zappi, his­to­rienne, vient de sou­te­nir la sienne sur l’émergence des ser­vices sociaux en France, dans l’entre-deux-guerres.

Causette : Comment sont nés les ser­vices sociaux en France ?

Lola Zappi : Dans les années 1920 et 1930, des struc­tures pro­fes­sion­na­li­sées prennent ce nom pour la pre­mière fois. Les ser­vices sociaux appa­raissent avec une volon­té expli­cite de se déta­cher des méthodes de cha­ri­té du XIXe siècle pour ratio­na­li­ser l’action sociale et être plus adap­tés aux besoins réels des familles. Pour ça, on fait appel à un corps de femmes spé­cia­le­ment for­mé à ces questions-​là : les assis­tantes sociales, qui appar­tiennent majo­ri­tai­re­ment à la bour­geoi­sie. Dans le cadre de ma thèse, j’ai étu­dié en par­ti­cu­lier un ser­vice social pri­vé qui inter­ve­nait près du tri­bu­nal pour enfants. Les assis­tantes de ser­vice y prennent en charge les jeunes[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés