fbpx
quarantine 031 088 a
© Kourtney Roy

L'éco-anxiété, un pro­blème de san­té publique ?

Le chan­ge­ment cli­ma­tique se réper­cute sur notre san­té sur le plan phy­sique, mais aus­si men­tal. Des soignant·es se sai­sissent d’ailleurs de ce phé­no­mène d’éco-anxiété, persuadé·es qu’il en va de notre sur­vie à plus ou moins long terme.

Selon un son­dage de 2019, 51 % des Français·es affirment que le réchauf­fe­ment cli­ma­tique est une source d’angoisse. Un chiffre qui passe à 72 % chez les 18–24 ans 1. C’est ce qu’on appelle l’éco-anxiété. « Elle est liée à la fin du monde tel qu’on le connaît, et à la perte de notre mode de vie, explique Guillaume Fond, psy­chiatre et méde­cin de san­té publique à Marseille. Les pro­jec­tions nous montrent qu’à l’avenir, nous serons face à une crise envi­ron­ne­men­tale majeure, sans en connaître les consé­quences, ce qui ren­force l’angoisse. » Et la pan­dé­mie aug­mente le nombre de per­sonnes tou­chées par cette anxié­té. « Il n’y a pas de sta­tis­tiques, mais je vois de plus en plus de nou­veaux pro­fils », confie Charline Schmerber. Psychothérapeute, elle est elle-​même pas­sée par cette[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
113 le blues des teufards 1 lea taillefert pour causette

Le blues des teufeurs

Cet été, ces oiseaux de nuit n’iront ni en clubs ni dans les festivals. Entre résignation, réinvention et grosse déprime, des fêtard·es racontent leur vie sans paillettes.