fbpx

Le RN et le Giec, on s’en balek !

Invité sur BFMTV le dimanche 20 février, Jordan Bardella, second cou­teau de la Marine natio­nale, engon­cé dans sa che­mise bleue bien repas­sée, a joué sa par­ti­tion sur l’immigration, ten­tant de rame­ner dans son giron ses ouailles ayant suc­com­bé aux sirènes de la Reconquête. Expert en ragots de cani­veau et fin connais­seur de la cause fémi­niste, il a mar­te­lé : « Il n’y a plus une seule femme qui peut se dire sereine quand elle sort dans les rues de France. Le har­cè­le­ment qu’elles subissent est un véri­table cau­che­mar. Ce sont tou­jours les mêmes indi­vi­dus qui sont mis en cause. La quasi-​totalité du har­cè­le­ment de rue et de la délin­quance est le fait d’étrangers, d’immigrés […], de mineurs non accompagnés. » 

thumbnail image001
© Cédrine Scheidig

Exit DSK, PPDA, Hulot, Bourdin and co ! Au pas­sage, rap­pe­lons qu’un rap­port de la mis­sion d’information à l’Assemblée natio­nale paru en mars 2021 sur les mineurs iso­lés sti­pu­lait que seule­ment 10 % d’entre eux avaient un « pro­fil de délin­quant ». Bardella a conclu sa dia­tribe sur une pun­chline de xéno­phobe de tar­mac : « Les har­ce­leurs fran­çais doivent être mis en pri­son, les har­ce­leurs étran­gers dans l’avion ! » Au RN, on pré­juge qu’un agres­seur est majo­ri­tai­re­ment noir ou arabe, vient juste de débar­quer à cause de cette pas­soire de Frontex, fume du crack et n’a pas[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés