TH
Thérèse Hargot © Capture d'écran de la vidéo de présentation du parcours

La sexo­logue conser­va­trice Thérèse Hargot lance un drôle de par­cours digi­tal pour que vous arrê­tiez de regar­der du por­no

En lan­çant le pre­mier par­cours thé­ra­peu­tique digi­tal pour « en finir avec la por­no­gra­phie », la sexo­logue proche de la Manif pour tous Thérèse Hargot pré­tend vou­loir appor­ter une solu­tion « simple » à « la consom­ma­tion abu­sive de la por­no­gra­phie ». Une solu­tion peut-​être un peu trop simple ?

Peut-​on se sevrer d’une consom­ma­tion abu­sive de por­no­gra­phie en regar­dant des vidéos sur Internet ? C’est le pari que fait Thérèse Hargot, sexo­logue et thé­ra­peute de couple, qui vient de lan­cer un « par­cours digi­tal pour en finir avec la por­no­gra­phie. » On connais­sait la dame pour sa proxi­mi­té avec la Manif pour tous, quoique ces der­niers temps, elle se soit légè­re­ment radi­ca­li­sée en se pro­non­çant non pas contre la PMA pour Toutes mais contre la PMA pour tout le monde (et contre la contra­cep­tion, tant qu'on y est). Cette fois, celle qui se pré­sente donc comme thé­ra­peute de couple, sexo­logue, « mais essayiste, sur­tout » veut sau­ver le consom­ma­teur ou la consom­ma­trice de por­no. Moyennant 50 €, le ou la client·e aura accès, pen­dant 40 jours, à 35 vidéos « d'environ 3 minutes cha­cune » selon la réclame mais tou­te­fois « hyper inci­sives et concrètes », selon les pré­ci­sions de la sexo­logue lorsque Causette lui télé­phone. Trois à cinq minutes pen­dant les­quelles « je suis face camé­ra, comme si on était dans mon cabi­net. À chaque fois fin de vidéos, je pose une ques­tion d’introspection : pour­quoi on en regarde ? En quoi cela pose pro­blème ? Comment faire pour arrê­ter ? On passe d’une vidéo à une autre pour faire un vrai che­mi­ne­ment[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés