fbpx
hotel ville aulnay bois 7
©DR

La mairie d’Aulnay-sous-Bois ferme la maison de l’association Un toit pour elles

La mairie d’Aulnay-sous-Bois a mis en demeure l’association Un Toit pour elles qui accueillait depuis décembre des femmes sans abris en grande difficulté dans un pavillon de la ville. 

Le 21 avril prochain, Laura* devra quitter son foyer car, a 21 ans, son contrat jeune majeur vient de s’arrêter. La jeune fille aurait dû alors s’installer rue Mercier à Aulnay-​sous-​Bois (93). Dans la « Maison du Cœur » d’Un toit pour elles, une association qui héberge des femmes sans-​abri souvent victimes de violences physiques et sexuelles. Mais la municipalité LR de cette ville de la Seine-​Saint-​Denis vient d’en fermer les portes le 31 mars dernier après seulement quatre mois d’existence. Les six femmes qui vivaient dans la maison depuis le 1er décembre 2020 ont donc dû quitter les lieux. « On a pu leur trouver des nuits d’hôtels en urgence mais ce ne sont que des hébergements provisoires, regrette Mohamed Jemal, président de l’association Un toit pour elles. Alors[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
116 la these karim charredib placide babilon pour causette

Ce que les zombies disent de nous

Quand on a vu qu’un festival de philosophie sur la Zombie Theory* était organisé cet automne, on n’a pas résisté à l’envie d’interroger l’un des participants, Karim Charredib.