fbpx
hotel ville aulnay bois 7
©DR

La mai­rie d’Aulnay-sous-Bois ferme la mai­son de l’association Un toit pour elles

La mai­rie d’Aulnay-sous-Bois a mis en demeure l’association Un Toit pour elles qui accueillait depuis décembre des femmes sans abris en grande dif­fi­cul­té dans un pavillon de la ville. 

Le 21 avril pro­chain, Laura* devra quit­ter son foyer car, a 21 ans, son contrat jeune majeur vient de s’arrêter. La jeune fille aurait dû alors s’installer rue Mercier à Aulnay-​sous-​Bois (93). Dans la « Maison du Cœur » d’Un toit pour elles, une asso­cia­tion qui héberge des femmes sans-​abri sou­vent vic­times de vio­lences phy­siques et sexuelles. Mais la muni­ci­pa­li­té LR de cette ville de la Seine-​Saint-​Denis vient d’en fer­mer les portes le 31 mars der­nier après seule­ment quatre mois d’existence. Les six femmes qui vivaient dans la mai­son depuis le 1er décembre 2020 ont donc dû quit­ter les lieux. « On a pu leur trou­ver des nuits d’hôtels en urgence mais ce ne sont que des héber­ge­ments pro­vi­soires, regrette Mohamed Jemal, pré­sident de l’association Un toit pour elles. Alors[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés