fbpx

Index diver­si­té : pour la socio­logue Rachida Brahim, « le seul moyen de mettre un terme aux inéga­li­tés est d’arrêter de clas­ser les indi­vi­dus »

Le gou­ver­ne­ment veut lan­cer, avant l’été, un « index diver­si­té » à des­ti­na­tion des entre­prises. L’idée : leur faire prendre conscience de leurs biais de recru­te­ment en mesu­rant le nombre d’employé·es issu·es de mino­ri­tés. Pour la socio­logue Rachida Brahim, les inéga­li­tés viennent jus­te­ment de cette ten­dance à caté­go­ri­ser la socié­té.

image001
Rachida Brahim © Estelle Doehr

Le gou­ver­ne­ment vient d’annoncer la créa­tion d’un « index diver­si­té » dans les entre­prises publiques et pri­vées afin de mesu­rer la dimen­sion inclu­sive de leur recru­te­ment et de leur ges­tion des res­sources humaines. Nombre de per­sonnes en situa­tion de han­di­cap ou issues de la diver­si­té… La future car­to­gra­phie, mise en place cet été, doit repo­ser sur le volon­ta­riat des direc­tions et des salarié·es et doit per­mettre de se faire une idée de la place accor­dée aux dif­fé­rentes mino­ri­tés au sein des effec­tifs. Pour démê­ler les tenants et abou­tis­sants de ce nou­veau dis­po­si­tif, Causette a notam­ment inter­ro­gé* la socio­logue spé­cia­liste des inéga­li­tés et de l’intersectionnalité, autrice de La race tue deux fois, (Syllepses, 2021), Rachida Brahim. 

Causette : L’index diver­si­té peut-​il être effi­cace ? 
Rachida Brahim : Toutes les actions qui peuvent contri­buer à lut­ter contre les[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés