fbpx
Publicité

Franck, croque-​mort aux petits soins des familles

Chaque mois, on demande à quelqu’un·e pourquoi il ou elle se lève le matin. La réponse en dessins. 

Franck le dit lui-​même : il est une star. Le mec qui monopolise l’attention dans les dîners, tant il intrigue par son métier. Faut dire qu’il cumule les fonctions : il se dit producteur, metteur en scène tout autant qu’acteur. Près de 300 000 spectateurs et spectatrices, depuis dix ans qu’il exerce, ont assisté à l’une de ses 2 000 représentations uniques. Des spectacles un peu particuliers : des cérémonies d’adieu. Franck est croque-​mort.

Croque mort 1 A bis

Aujourd’hui, on dit « conseiller funéraire », mais Franck n’aime pas ce terme. « On accompagne, les gens ne sont pas des dossiers. » Dans la vitrine de sa boutique, L’Autre Rive, en face de l’hôpital Cochin, à Paris, un grand voilier symbolise le passage vers l’autre monde. « On est des sociologues de comptoir. On observe la mesquinerie autour des questions d’argent, mais aussi beaucoup d’amour. On fait beaucoup parler les familles. On essaie de trouver les bons mots, parfois les blagues pour fendre l’armure, les faire rire ou pleurer, installer une relation. Ce qui[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Écrit par
Articles liés
112016 femmes victimes violence 1

Violences faites aux femmes : le 3919 en danger ?

Pour étendre les horaires du numéro d’écoute dédié aux femmes victimes de violences, le gouvernement souhaite lancer un marché public. Une décision qui alarme la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF), en charge de la ligne depuis sa création...