HS10 job advisor © C.Proux Fortune Collective
© C.Proux

En entreprise, l’enfer de la notation entre salariés

Aisance à l’oral, qualité d’écoute, sens de l’humour… Des entreprises poussent leurs salarié·es à s’évaluer en permanence les uns les autres par le biais d’applications s’inspirant de Facebook, d’Uber ou de TripAdvisor.

Quand, vers 2015, la start-​up berlinoise où travaillait Mathilde Ramadier a décidé d’équiper ses salarié·es avec l’appli 7Geese, les patrons les ont convoqué·es en grande pompe pour leur en faire la promo. « 7Geese fonctionne comme un réseau social, se souvient cette autrice 1 et traductrice. On nous a demandé de créer un profil, puis d’y afficher nos trois objectifs pour la semaine. Chacun devait ensuite commenter et “liker” ceux des autres en fonction de leur réalisation. » Chargée de rédiger des newsletters, la trentenaire s’interroge. « J’ai fait remarquer qu’étant la seule francophone je ne voyais pas comment mes collègues pourraient évaluer mon travail… » Un ange passe. Mais le patron s’en fiche : « Essaye de jouer le jeu ! » « J’ai donc rempli mon profil et fait le minimum syndical », poursuit-​elle. Car l’outil, qu’on lui promet « fun », s’avère plus pervers qu’il n’y paraît. « Quand votre[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés