HS10 job advisor © C.Proux Fortune Collective
© C.Proux

En entreprise, l’enfer de la notation entre salariés

Aisance à l’oral, qualité d’écoute, sens de l’humour… Des entreprises poussent leurs salarié·es à s’évaluer en permanence les uns les autres par le biais d’applications s’inspirant de Facebook, d’Uber ou de TripAdvisor.

Quand, vers 2015, la start-​up berlinoise où travaillait Mathilde Ramadier a décidé d’équiper ses salarié·es avec l’appli 7Geese, les patrons les ont convoqué·es en grande pompe pour leur en faire la promo. « 7Geese fonctionne comme un réseau social, se souvient cette autrice 1 et traductrice. On nous a demandé de créer un profil, puis d’y afficher nos trois objectifs pour la semaine. Chacun devait ensuite commenter et “liker” ceux des autres en fonction de leur réalisation. » Chargée de rédiger des newsletters, la trentenaire s’interroge. « J’ai fait remarquer qu’étant la seule francophone je ne voyais pas comment mes collègues pourraient évaluer mon travail… » Un ange passe. Mais le patron s’en fiche : « Essaye de jouer le jeu ! » « J’ai donc rempli mon profil et fait le minimum syndical », poursuit-​elle. Car l’outil, qu’on lui promet « fun », s’avère plus pervers qu’il n’y paraît. « Quand votre[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
IMG 6604

À Briançon, l’accueil des migrants en sursis

Dans cette ville des Hautes-Alpes, près de la frontière franco-italienne, les associations qui prônent la solidarité envers les migrants viennent de remporter une bataille contre le maire. Un répit qui risque d’être de courte durée.

marguerite steinheil born japy 1869 1954 accused of murder she was acquitted on november 13 1909 here just before her crime

Marguerite Steinheil, la veuve rouge de Félix Faure

Marguerite Steinheil, vous connaissez. Si, si. C’est la « cocotte » dans les bras de laquelle le président Félix Faure est mort. Tout le monde s’est gaussé... Pourtant son destin relève moins de la farce grotesque que de l’aventure rocambolesque.