fbpx
person holding baby feet
© Omar Lopez

En atten­dant les décrets d'application de la loi bioé­thique, vigi­lance sur la PMA et inquié­tude sur l'autoconservation des ovo­cytes

Après un périple légis­la­tif, le vote défi­ni­tif de la loi bioé­thique mar­di 29 juin a acté l'ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes céli­ba­taires, ain­si que l'autoconservation des ovo­cytes. Mais des inter­ro­ga­tions demeurent sur la mise en place effec­tive de ces nou­veaux droits.

Elles étaient nom­breuses à se réjouir du vote défi­ni­tif de la loi bioé­thique à l'Assemblée natio­nale, à 326 voix pour et 115 contre, mar­di 29 juin. Les les­biennes et les femmes céli­ba­taires ont obte­nu le droit de recou­rir à la PMA, les femmes qui veulent se réser­ver le droit d'avoir un enfant un jour dans leur vie ont, elles, obte­nu le droit de pou­voir faire conser­ver leurs ovo­cytes par conve­nance, sans néces­sai­re­ment souf­frir d'une mala­die comme c'est actuel­le­ment le cas.

Mais déjà, des inter­ro­ga­tions se font jour sur le quand et le com­ment les femmes pour­ront[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés