fbpx

Emmeline Raymond, la des­pote de la bien­séance

Dans les années 1870, le dimanche, les Françaises lisaient La Mode illus­trée, un mélange de Elle – pour les conseils « facheune » – et de Modes & Travaux – pour les patrons et le bon sens domes­tique. Mais le plus pas­sion­nant dans La Mode illus­trée, ce n’est pas la mode, mais l’« Endiguement des ren­sei­gne­ments », son cour­rier des lec­trices.

hs9 emmeline raymond french creative vintage.com
La mode illus­trée © French Creative Vintage.com

Mi-​rubrique de mode, mi-​rubrique de savoir-​vivre, la foire aux ques­tions de La Mode illus­trée est admi­nis­trée par la direc­trice de publi­ca­tion elle-​même, Emmeline Raymond, véri­table men­tor des familles (elle ven­dait même sa pho­to dédi­ca­cée à ses lec­trices !). Elle tien­dra la rubrique du cour­rier jusqu’à sa mort, en 1902. Pourquoi l’appeler l’« Endiguement » ? Parce qu’Emmeline a très vite satu­ré sous les ques­tions pres­santes de ses lec­trices (90 000 abon­nées dans toute la France, issues de cette bour­geoi­sie nais­sante de la fin du XIXe). Elle a donc astu­cieu­se­ment – et prag­ma­ti­que­ment – déci­dé de ne publier chaque semaine que ses réponses, pré­cé­dées du numé­ro d’abonnée et de la région de rési­dence de la deman­de­resse, tout en rap­pe­lant avec humour que ses com­pé­tences se limitent à « la toi­lette, l’ameublement, le savoir-​vivre, l’économie domes­tique ». Mais les ques­tions des lec­trices dépassent lar­ge­ment ces sujets et, à la lec­ture de la com­pi­la­tion (1870−1879) qu’en a fait l’écrivaine mar­seillaise Fabienne Yvert, on voit se des­si­ner ce que doit être une femme « bien sous tous rap­ports ». 

Tout y passe, les rela­tions entre hommes et femmes, entre domes­tiques et maîtres, la ver­tu des jeunes filles… Emmeline, bonne garante de la morale bour­geoise et catho­lique, ren­seigne ses lec­trices avec sérieux, auto­ri­té et esprit, en quelques phrases[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
causette 9

Les fan­tômes en héri­tage

Tous les vieux secrets de famille liés au sexe et à la mort laissent des traces émotionnelles qui peuvent hanter et faire souffrir les générations suivantes.

CAUSETTE HAPPY MANAGEMENT

Le « hap­pi­ness mana­ge­ment », de la pure com

Pour Florent Bonnel, consul­tant en res­sources humaines, ces poli­tiques très en vogue de bien-​être au tra­vail sont à côté de la plaque. Dans ses tra­vaux de thèse*, il a démon­tré, entre autres, que le bien-​être pro­fes­sion­nel repose sur des...

113 societe la bise 1 camille besse pour causette

Le bai­ser som­mé de se réin­ven­ter

La distanciation physique nous a obligé·es à nous priver de baisers, de bisous, de câlins.,Céline Hess Halpern, autrice de « L’Éloge du baiser », décrypte pour Causette le sens et la puissance de ce geste dont il est si difficile de se passer.