fbpx
crucifix on wall with flowers
© Laura Allen

Crimes sexuels dans l’Église : payer permet-​il de réparer ?

Le 8 novembre, à l’issue d’une semaine d’assemblée plé­nière, les évêques de France ont annon­cé une série de réso­lu­tions visant à lut­ter contre la pédocriminalité. 

Un mois après le séisme du rap­port de la Ciase, la Commission indé­pen­dante sur les abus sexuels dans l’Église, les évêques de France ont acté, entre autres mesures, la créa­tion de l’Instance natio­nale indé­pen­dante de recon­nais­sance et de répa­ra­tion (Inirr) et un fonds d’indemnisation finan­cé par la vente de biens mobi­liers et immo­bi­liers des évêques et des dio­cèses. Un vrai tournant ?

Édouard Durand

Magistrat et copré­sident de la Commission indé­pen­dante sur l’inceste et les vio­lences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) 

« La répa­ra­tion se fait d’abord par la parole et le lan­gage. Il faut recon­naître la trans­gres­sion de la loi. Puis, la répa­ra­tion se fait par le soin. Ce psy­cho­trau­ma est très spé­ci­fique et doit béné­fi­cier d’un sui­vi spé­cia­li­sé, hélas encore trop peu répan­du. Enfin se pose la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
113 le blues des teufards 1 lea taillefert pour causette

Le blues des teufeurs

Cet été, ces oiseaux de nuit n’iront ni en clubs ni dans les festivals. Entre résignation, réinvention et grosse déprime, des fêtard·es racontent leur vie sans paillettes.