Baptiste Beaulieu : « Le #MeTooInceste libère la parole des patients »

« Ce qui se passe actuellement avec la question de l’inceste a un effet que vous n’imaginez pas dans nos cabinets médicaux. Des langues se délient, des patient·es parlent. Nous parlent. » Mardi 26 janvier, le médecin généraliste et auteur Baptiste Beaulieu racontait sur Twitter l’effet du #MeTooInceste dans la libération de la parole jusqu’à l’intérieur de son cabinet. Nous l’avons interviewé.

98 baptiste beaulieu © Dr
© Dr

Causette : Depuis la parution, le 7 janvier, de La Familia grande, de Camille Kouchner et les témoignages sur les réseaux sociaux de personnes ayant subi un inceste à travers le hashtag #MeTooInceste, certain·es de vos patient·es s’ouvrent à vous sur le sujet. Comment analysez-​vous le rôle de dépositaire de la parole du « médecin de famille » que vous êtes ?
Baptiste Beaulieu : Depuis quelques semaines que l’attention médiatique est focalisée sur le sujet de l’inceste, quatre personnes que je suivais depuis des années ont choisi de se confier à moi et de me raconter les violences sexuelles qu’elles ont subi dans le cadre familial lorsqu’elles étaient enfant. Les associés de mon cabinet observent la même chose.
Le[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés