fbpx
moreno 960x320
Photo issue du site gouvernement.fr © DR

À peine ministre, Élisabeth Moreno fait déjà grin­cer des dents

Après une car­rière dans la tech, Élisabeth Moreno a été nom­mée, le 6 juillet, ministre délé­guée à l’Égalité femmes-​hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances. Cette cheffe d’entreprise de 49 ans intègre la galaxie macro­nienne, en rem­pla­ce­ment de Marlène Schiappa, pro­mue ministre délé­guée char­gée de la Citoyenneté. Un choix qui en laisse plus d’un·e scep­tique.

Attendue tout le week-​end, la com­po­si­tion du gou­ver­ne­ment de Jean Castex a été dévoi­lée le lun­di 6 juillet, à 19 heures. Parmi les nomi­na­tions qui ont immé­dia­te­ment fait jaser, celle d’Élisabeth Moreno. Inconnue du public et du monde poli­tique, cette diri­geante d’entreprise de 49 ans décroche le minis­tère dédié à l’Égalité femmes-​hommes, auquel s’ajoutent désor­mais les mis­sions Diversité et Égalité des chances.

Mais qui est Élisabeth Moreno ? La nou­velle ministre est avant tout une pro du high-​tech. Présidente, depuis jan­vier 2019, de HP Afrique, le groupe amé­ri­cain spé­cia­li­sé dans l’informatique et le mul­ti­mé­dia, elle a aupa­ra­vant diri­gé le fabri­cant chi­nois d’ordinateurs et de télé­phones, Lenovo. De 2002 à 2012, elle fait ses armes chez Dell. Mais c’est la petite entre­prise de trente sala­riés, qu’elle a créée à 20 ans avec son ex-​mari, qui l’a ini­tiée au monde des affaires.

Née en 1970 au Cap-​Vert, Élisabeth Moreno est arri­vée en France à l’âge de 7 ans. Sa famille s’installe dans Essonne, dans le 91. « Je cochais toutes les cases de l’impossibilité : des parents qui ne savent ni lire ni écrire, une femme, noire, éle­vée dans une cité et évo­luant dans le bâti­ment puis les[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
brazier suite 6

Eugénie Brazier, la cheffe aux 6 étoiles

Avant d’être une reine auréolée de six étoiles au Michelin, elle fut une gamine en sabots, une jeune fille chassée de chez elle, une travailleuse qui ne comptait pas ses heures, mais surveillait son porte-monnaie.