Wu Zetian, l’impératrice machiavélique

On raconte qu’elle était cruelle et maléfique. Wu Zetian, simple concubine au harem, a eu recours à toutes les manipulations pour devenir impératrice, jusqu’à assassiner son enfant. Mais elle a aussi prôné le pouvoir des femmes. Parvenue au sommet de l’État, elle réussira même à créer sa propre dynastie. Du jamais vu

portrait de l imperatrice wu zetian 625 705 gouache sur papier portrait of the empress wu zetian 625 705 gouache on paper
© Bridgeman

Wu Zetian est née en 624 au Shanxi, une province du nord-​est de la Chine. Les historiens la décrivent comme la plus manipulatrice et la plus maléfique des impératrices. « C’est une femme qui est chargée de tous les péchés, atteste Danielle Elisseeff, historienne, spécialiste de la Chine et des représentations des femmes. Là où elle se trouve, elle est forcément manipulatrice : dans le harem, vous ne pouvez pas survivre sans l’être. » 

Année 655 : Wu Zetian l’implacable va donner un tour décisif à sa course vers le pouvoir. Concubine du harem de l’empereur Gaozong, elle vient d’accoucher d’une petite fille. L’impératrice légitime lui rend une visite de courtoisie. À peine est-​elle sortie de la chambre que Wu Zetian étouffe le nouveau-​né avant de le replacer dans son berceau. L’empereur arrive quelques instants plus tard et découvre l’horreur. « Éclatant en sanglots, elle se garda bien d’accuser directement celle qu’elle voulait perdre, explique l’historien René Grousset. Pressée de questions, elle se contenta d’incriminer ses suivantes. Naturellement, celles-​ci, pour se disculper, rappelèrent la visite faite quelques instants auparavant par l’impératrice. La scène avait été si[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
190312PAP0310

Foot autour du monde

À l’occasion de la Coupe du monde 2019, Huma, collectif de photographes, rédacteurs et rédactrices, est parti à la rencontre de joueuses du monde entier.

npg d34632 ann zingha by achille deveria printed by franaois le villain published by edward bull published by edward churton after unknown artist

Anna Zingha, reine de fer

Cette souveraine redoutée a combattu les envahisseurs portugais pendant plus de trente ans. Parfois décrite comme une femme cruelle et cannibale, elle incarne pourtant une figure majeure de la résistance anticoloniale.