fbpx
text
© Mika Baumeister

Viols de guerre et exploi­ta­tion sexuelle : pour les Ukraniennes, le dan­ger est pré­sent des deux côtés de la frontière

Mardi 12 avril, le pré­sident ukrai­nien Volodymyr Zelensky a dénon­cé « des cen­taines de cas de viol » dans les zones du pays qui ont connu l'occupation russe, « y com­pris de jeunes filles mineures et de tout petits enfants ».

« Quand le corps des femmes est un champ de bataille ». Ce jeu­di matin, la pré­sen­ta­trice du jour­nal de 8h sur France Inter, Florence Paracuellos, intro­duit l'insoutenable témoi­gnage d'Ekaterina1, une femme ukrai­nienne de 38 ans, qui, avec sa fille de 13 ans, n'avait pas pu fuir sa mai­son de Boutcha pour res­ter auprès de sa mère de 75 ans. Des sol­dats russes se sont ins­tal­lés chez elles. « Ils m'ont deman­dé de m'agenouiller puis ils m'ont dit "ta fille est très belle", livre-​t-​elle au micro de Maureen Mercier. Je les ai sup­pliés de ne pas la tou­cher, je leur ai dit : "faites tout ce que vous vou­lez avec moi mais ne la tou­chez pas." » Ekaterina est alors vio­lée « plu­sieurs fois par jour », en pré­sence de sa fille. Laquelle dit : « Ils me[…]

  1. Le pré­nom a été modi­fié[]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
20220216 microcefalia 0757

Au Brésil, un refuge pour les enfants Zika

Dans le nord-​est du Brésil, des mil­liers d’enfants sont atteint·es de mal­for­ma­tions congé­ni­tales après que leurs mères ont contrac­té le virus Zika pen­dant leur gros­sesse, en 2015. Adriana Melo, la méde­cin qui a décou­vert le lien entre...