Singapour : « Il y a un cer­tain degré de para­noïa face au Covid »

Témoignage de Clément*, pâtis­sier fran­çais émi­gré.

m6oznfmo2dk
© United Nations COVID-​19 Response

« Officiellement, le confi­ne­ment n’a jamais été annon­cé comme tel à Singapour. Mais dans les faits, on y est. Les écoles ont fer­mé, la plu­part des com­merces aus­si. Depuis le mois d’avril, l’armée et la police, qu’on voyait habi­tuel­le­ment dans le métro, ont été rem­pla­cées par des employés de Singapour Airlines [la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
sfa022806409

Lai Choi San, la fli­bus­tière de Macao

Au début du XXe siècle, les côtes du sud de la Chine sont infestées de pirates. Parmi eux, une femme : Lai Choi San. À 40 ans, elle est à la tête d’une flotte de douze navires qui rackettent et rançonnent tout ce qui passe au large de Macao.