fbpx
flag on pole beside building during day
© Daniel Prado

« Seul un oui est un oui » : les député·es espagnol·es ins­crivent « le consen­te­ment sexuel expli­cite » dans la loi

En Espagne, les député·es ont voté, jeu­di 26 mai, en faveur d’un texte pour dur­cir la loi contre le viol, en y intro­dui­sant la notion de consen­te­ment sexuel expli­cite. Grande pro­messe du gou­ver­ne­ment de gauche, cette mesure place l’Espagne en avance sur ses voi­sins européens.

C’est une vic­toire his­to­rique. « Solo si es si » (seul un oui est un oui), le man­tra espa­gnol défen­du depuis 2018 en Espagne par des asso­cia­tions fémi­nistes, a enfin été gra­vé dans le marbre. Les député·es de la pénin­sule ibé­rique ont voté le jeu­di 26 mai l’introduction du « consen­te­ment sexuel expli­cite » dans le Code Pénal. Un texte déjà adop­té en Conseil des ministres au prin­temps 2020, qui per­met de soli­di­fier la loi contre le viol en consi­dé­rant tout acte sexuel non consen­ti de manière claire et libre comme un viol, et non plus comme un abus sexuel. Cela signi­fie que la notion de contrainte n’aura pas à être prou­vée, comme c’est actuel­le­ment le cas en France. Ce pro­jet de loi « Solo si es si » com­prend éga­le­ment l’interdiction de la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés