Marie Laveau : Voodoo Queen

“Ô Marie, combien de temps encore contrôleras-​tu la pluie ? 1 Au lendemain de l’ouragan Katrina, c’est la prière que le musicien Chris Thomas King adressa à Marie Laveau, une prêtresse vaudou et brillante femme d’affaires, connue au-​delà de la Louisiane. Plus d’un siècle après sa mort, l’esprit de cette étrange divinité flotte encore sur cette contrée qui la vit naître.

ok charles massicot gandolfo the new orleans historic voodoo museum 18x25 cmjn
Marie Laveau, reine du vaudou, représentée entourée de sa maison
et de sa tombe. © Charles Massicot Gandolfo/​The New Orleans
Historic Voodoo Museum

À la fin du XVIIIe siècle, la Louisiane était une terre mouvante que s’arrachaient Français, Espagnols et Anglais 2, peuplée de colons, d’exilés, de riches propriétaires terriens et de pauvres hères, d’esclaves et d’affranchis. On y parlait français, un peu anglais, un brin espagnol. On y mangeait de l’alligator, du ragoût, de l’andouille et du gombo. Marie Laveau, née en 1794 dans le bayou 3 créole, d’un planteur blanc influent et d’une femme noire affranchie à la beauté renommée, grandit dans un pays à son image, métissé. 

En 1819, elle épousa un charpentier, Jacques Paris. Comme beaucoup d’immigrés haïtiens, esclaves ou enfants d’esclaves, Jacques était[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
LH BIKERNI 032019   050

Inde : l’échappée belle des Bikerni

Chaque week-end, les membres du premier club indien de motocyclisme féminin sillonnent, sur des deux-roues mythiques, les routes du pays. Ces motardes revendiquent leur droit à l’aventure et à l’autonomie. Un défi dans une société patriarcale.