fbpx
kathy spillar
© DR

Katherine Spillar : « L'administration Biden-​Harris est une excel­lente nou­velle pour les droits des femmes »

En ce mercredi 20 janvier, jour de l'investiture de Joe Biden et de Kamala Harris à la présidence et vice-présidence des Etats-Unis, Causette a échangé avec Katherine Spillar, cofondatrice de la Feminist Majority Foundation et rédactrice en chef de Ms. Magazine, revue féministe américaine trimestrielle, pour parler des droits des femmes après quatre années dévastatrices passées sous Trumpisme, et la perspective d'un renouveau politique et social avec le retour des Démocrates au pouvoir.

Causette : Nous avions échangé en octobre dernier, juste avant les élections présidentielles. Vous prédisiez alors que Trump ne quitterait pas son siège facilement et vous aviez bien vu. Mais après la dangereuse et meurtrière invasion du Capitole le 6 janvier, tout semble mis en place pour que l'investiture de Joe Biden se déroule dans le calme. Que ressentez-vous ?
Katherine Spillar : Du soulagement ! Ce mercredi 20 janvier est un jour historique. L’élection du président Biden, défenseur de longue date des droits des femmes, et de Kamala Harris, première femme à la vice-présidence, de couleur noire et d'origine asiatique, est une excellente nouvelle après la plaie des années Trump. Nous retrouvons enfin l'espoir.
Pour autant, nous avions conscience des enjeux qui nous attendent, la lutte sera longue pour refermer les cicatrices ouvertes par la présidence Trump. L'heure est à la résilience.

En parlant de résilience, voici le magnifique discours préambule de l'investiture de Joe Biden, de la poétesse Amanda Gorman, 22 ans, qui avait accepté la mission d'évoquer l'unité de la Nation à retrouver après l'invasion du Capitole. Frissons.
Articles liés
npg d34632 ann zingha by achille deveria printed by franaois le villain published by edward bull published by edward churton after unknown artist

Anna Zingha, reine de fer

Cette souveraine redoutée a combattu les envahisseurs portugais pendant plus de trente ans. Parfois décrite comme une femme cruelle et cannibale, elle incarne pourtant une figure majeure de la résistance anticoloniale.