fbpx

Gwendoline Delbos-​Corfield, dépu­tée euro­péenne : « Avec l'arrivée de Giorgia Meloni, on est comme des gre­nouilles dans l'eau chaude »

Le par­ti d’extrême droite Fratelli d’Italia (FdI), por­té par sa pré­si­dente Giorgia Meloni, est deve­nu dimanche la pre­mière for­ma­tion poli­tique d’Italie. Une vic­toire qui risque de modi­fier osten­si­ble­ment les rela­tions de l’Italie avec l’Union euro­péenne. Députée euro­péenne et membre du Parti vert euro­péen, Gwendoline Delbos-​Corfield livre pour Causette ses inquié­tudes quant à l'avènement des ultra-conservateur·ices au sein des institutions.

photo gdc
Photo de Gwendoline Delbos-​Corfield,
au Parlement euro­péen © PE

Causette : L'arrivée de Giorgia Meloni en tête des élec­tions légis­la­tives ita­liennes fragilise-​t-​elle les valeurs euro­péennes ?
Gwendoline Delbos-​Corfield : Oui. Le Conseil de l'Union euro­péenne (UE) est un lieu où chaque mois, les 27 chefs d’États sont cen­sés prendre des déci­sions en tant que pays démo­cra­tiques qui appliquent les règles euro­péennes. Aujourd’hui, on a au moins 1 membre sur les 27 qui n’en est pas tout à fait un, la Hongrie. Et l'Italie va venir appuyer les voix de la Pologne et de la Hongrie, au niveau du Conseil, en ren­for­çant une vision qui n’est pas la vision euro­péenne. Pourtant, ce qui est mal­heu­reux, c'est que les textes euro­péens sont très clairs ! Ils parlent de diver­si­té des peuples, de droits des femmes et des homo­sexuels, et non de dis­cri­mi­na­tion sur les races, le genre ou l'orientation sexuelle. L'extrême droite de Giorgia Meloni parle quant à elle de culture chré­tienne et blanche. Ça mérite au moins un peu d’indignation… le fait qu'il s'agit de l’Italie, membre fon­da­teur de l'UE, peut être une alerte pour l'idéal de la construc­tion européenne. 

Lire aus­si I Elections en Italie : un « triomphe » pour le post-​fascime de Giorgia Meloni

Avec l'arrivée en tête de l'extrême droite en Suède le 14 sep­tembre, et la vic­toire de Giorgia Meloni, assise t‑on à un effet de domi­no au sein de l'Union euro­péenne ?
G. D.-C. : Il y a cer­tai­ne­ment un effet de domi­no, c’est sûr. Le modèle poli­tique de Viktor Orbán est copié par l'ensemble des par­tis d'extrême[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
113 la foirfouille nushu capture ecran carts.net

Chine : le lan­gage secret des femmes

Dans le district chinois de Jiangyong, un système d’écriture uniquement utilisé par les femmes a longtemps existé. Déclarations d’amitié, conseils, les mots de l’intime s’échangeaient entre amies et proches.