fbpx
190312PAP0310
© Collectif Huma

Foot autour du monde

À l’occasion de la Coupe du monde 2019, Huma, col­lec­tif de pho­to­graphes, rédac­teurs et rédac­trices, est par­ti à la ren­contre de joueuses du monde entier. Pour mon­trer à quel point le foot, même dans les pays les plus dif­fi­ciles, peut deve­nir un incroyable vec­teur d’empo­werment, d’égalité, de dépas­se­ment de soi et de libé­ra­tion. En Allemagne, une arbitre et une ancienne joueuse ont cre­vé le pla­fond de verre. Au Bénin, le pro­jet Impact’elle per­met aux ado­les­centes de la région de l’Atacora d’échapper au mariage et aux gros­sesses pré­coces. En Égypte, l’ancienne joueuse de l’équipe natio­nale, Rama Gewelli, donne tout pour faire vivre la One Football Academy. En France, les Dégommeuses jouent pour faire tom­ber les pré­ju­gés sexistes et homo­phobes. Au total, le col­lec­tif a cou­vert douze pays qui com­posent le pro­jet What The Foot !?. Causette, elle, vous embarque en Côte d’Ivoire, en Argentine, en Belgique et en Cisjordanie à la ren­contre de joueuses extra­or­di­naires. 

180926PAP0866
© Collectif Huma

Côte d'Ivoire

Au com­plexe Olympafrica de Soubré, ville du sud-​ouest de la Côte d’Ivoire, les filles s’entraînent sur un ter­rain de sable. « Quand elles ne vont plus à l’école, elles sont obli­gées de se marier, de res­ter dans la rue, ­d’aller tra­vailler », sou­pire Roger Seri, pré­sident fon­da­teur du club fémi­nin local qu’il a lan­cé en 2013, pour évi­ter ça. « Kone, quand je l’ai ren­con­trée dans la rue, elle avait 11 ans, elle fumait des ciga­rettes. Et après… ? Ça allait être quoi ? Aujourd’hui, elle est la capi­taine de mon équipe et je pense qu’elle a un[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés