fbpx

États-​Unis : le chan­teur R. Kelly condam­né à 30 ans de pri­son pour crimes sexuels

Le mer­cre­di 29 juin, le chan­teur amé­ri­cain Robert Kelly a reçu une peine de trente ans de pri­son pour avoir diri­gé un sys­tème d’exploitation sexuelle de jeunes, dont des mineur·es, pen­dant des années. En sep­tembre 2021, il avait déjà été recon­nu cou­pable de tous les chefs d'inculpation qui pesaient sur lui. 

3448098755 7d53c501ef 1
R. Kelly © Flickr

L'interprète amé­ri­cain du célèbre tube « I Believe I Can Fly » a été condam­né, mer­cre­di 29 juin, à trente ans de pri­son par la tri­bu­nal fédé­ral de Brooklyn, pour avoir mis en place un sys­tème d’exploitation sexuelle de jeunes, dont des mineur·es, pen­dant près de 25 ans, de 1994 à 2018. La jus­tice l’avait recon­nu cou­pable, le 27 sep­tembre 2021, d’extorsion, d’exploitation sexuelle de mineur·es, d’enlèvement, de cor­rup­tion, de tra­fic et de tra­vail for­cé. Les procureur·es du tri­bu­nal avaient récla­mé, lors de leur der­nier réqui­si­toire, au moins vingt-​cinq ans de réclu­sion cri­mi­nelle, face au « dan­ger », que repré­sen­te­rait l’homme de 55 ans. Selon le par­quet amé­ri­cain, le chan­teur est « un impu­dent, un mani­pu­la­teur, dans le contrôle et la coer­ci­tion, ne mon­trant aucun signe de remords ou de res­pect de la loi », rap­porte Le Monde. 

Avant le[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
HS11 Samantha Cristoforetti 1

Samantha Cristoforetti, objec­tif lune

L’astronaute, première Italienne à avoir voyagé dans l’espace et seule Européenne actuellement en activité, participe à l’un des projets les plus fous de la Nasa : la future station internationale en orbite autour de la Lune.