En Pologne, des évêques pro­fitent du Covid-​19 pour stig­ma­ti­ser un peu plus encore l'avortement

En pleine épi­dé­mie de coro­na­vi­rus, des évêques polo­nais ont émis des réserves quant à l'utilisation des vac­cins Astra Zeneca et Johnson & Johnson. Pour eux, l'utilisation de cel­lules issues de fœtus avor­tés il y a plus de trente ans dans l'élaboration du vac­cin consti­tue­rait une « objec­tion morale ».

9c3c kojymq
© Hakan Nural

Les vac­cins Astra Zeneca et Johnson & Johnson sont la cible d'une rumeur qui a beau­coup cir­cu­lée en fin d’année 2020, lors de l’apparition des pre­miers vac­cins contre le Covid-​19. Plusieurs pages sur les réseaux sociaux relayaient l'information selon laquelle les sérums d'immunité contien­draient des cel­lules fœtales. Depuis, des articles de fact che­cking ont démon­tré que ce type d’affirmations était erro­né : les vac­cins qui nous sont injec­tés ne contiennent pas de cel­lules de[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
npg d34632 ann zingha by achille deveria printed by franaois le villain published by edward bull published by edward churton after unknown artist

Anna Zingha, reine de fer

Cette souveraine redoutée a combattu les envahisseurs portugais pendant plus de trente ans. Parfois décrite comme une femme cruelle et cannibale, elle incarne pourtant une figure majeure de la résistance anticoloniale.