annie edson taylor american daredevil
Carte postale d’Annie avec son fameux tonneau, au bas des chutes. © AKG Images

Annie Edson Taylor : le grand saut du haut des chutes du Niagara

Un siècle avant le sauteur extrême autrichien Felix Baumgartner, Annie Edson Taylor a, elle aussi, accompli un saut historique, le jour de ses… 63 ans. Enfermée dans un tonneau, elle s’est jetée du haut des chutes du Niagara. Et, ô miracle, elle a survécu. 

Annie Edson Taylor, surnommée pour la postérité « la Reine de la brume », avait une certaine prédilection pour jouer les têtes brûlées. Trop tôt orpheline, elle grandit dans un pensionnat et dévore des romans d’aventures. À 18 ans, elle se marie, tombe enceinte, perd son enfant, puis son époux. Seule à 20 ans, sa vie est devant elle. Déterminée à concilier sa vocation d’enseignante et son âme de voyageuse, elle met les voiles. D’Albany (État de New York), elle arrive à Austin, dans le Texas. 

Le sang-​froid d’une tête brûlée

C’est là que, pour la première fois, elle connaît[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés