fbpx
annie edson taylor american daredevil
Carte postale d’Annie avec son fameux tonneau, au bas des chutes. © AKG Images

Annie Edson Taylor : le grand saut du haut des chutes du Niagara

Un siècle avant le sau­teur extrême autri­chien Felix Baumgartner, Annie Edson Taylor a, elle aus­si, accom­pli un saut his­to­rique, le jour de ses… 63 ans. Enfermée dans un ton­neau, elle s’est jetée du haut des chutes du Niagara. Et, ô miracle, elle a sur­vé­cu. 

Annie Edson Taylor, sur­nom­mée pour la pos­té­ri­té « la Reine de la brume », avait une cer­taine pré­di­lec­tion pour jouer les têtes brû­lées. Trop tôt orphe­line, elle gran­dit dans un pen­sion­nat et dévore des romans d’aventures. À 18 ans, elle se marie, tombe enceinte, perd son enfant, puis son époux. Seule à 20 ans, sa vie est devant elle. Déterminée à conci­lier sa voca­tion d’enseignante et son âme de voya­geuse, elle met les voiles. D’Albany (État de New York), elle arrive à Austin, dans le Texas. 

Le sang-​froid d’une tête brû­lée

C’est là que, pour la pre­mière fois, elle connaît[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés