Magazine n° 117 – Décembre 2020

couverture causette 117

ÉDITO

Mais, ça y est !
On est à la fin de cet annus hor­ri­bi­lis, comme disait la Queen Elisabeth en 1992… 1992, ça fait rêver ! On a l’impression que c’est de la vieille science-​fiction, naïve et mignonne, comme tout notre pas­sé, à l’aune des réa­li­tés âpres d’aujourd’hui. Cette année 2020 s’achève, enten­dez « vin-​vin » ! On pour­rait ima­gi­ner qu’elle ait été mau­dite par les com­plo­tistes anti-​alcool qui nous ont confiné·es et reconfiné·es pour qu’on arrête de pico­ler et de célé­brer l’année funeste ! Vous n’y croyez pas ? Et pour­tant, pour dire fuck au com­plot mon­dial, Sophie Marceau a bu tous ses grands crus en une soi­rée. Carla Bruni s’est pris un bain de Saint-​Émilion. Et Monique Pinçon-​Charlot a cou­ru nue, la nuit, dans des vignobles de Haute-​Loire en pen­sant à la cabale mon­dia­li­sée ! Bon, d’accord, vous n’êtes pas convaincu·es. Vous n’êtes pas com­plo­tistes. Mais alcoo­liques, peut-​être ? On en a bavé, heu­reu­se­ment, cette année s’achève enfin. Et on va prier pour que 2021 nous réserve des jours meilleurs. En atten­dant, mal­gré la perte de sens et le néces­saire besoin de trou­ver des réponses, ne cédons pas aux sirènes confor­tables du com­plo­tisme, soyons attentif·ves à ceux et celles qui ont besoin de nous et qui sont de plus en plus nombreux·euses. Et n’hésitez pas à boire beau­coup de cham­pagne ou de bière à Noël.

Causette

Dans ce numé­ro :
WONDER WOMAN 2017 81 A

La jour­née type de Wonder Woman

Lire aus­si : Wonder Woman : retour sur LA pin-​up badass 7 h 30 Le soleil se reflète déjà sur la mer Égée. Pas besoin de réveil, les Amazones ne mesurent pas le temps : à quoi bon quand on est immor­telle ? Allez, j’ouvre grand mes mirettes et je retire la peau de bête qui…
Lire l'article
louise de bettignies 1880 1918 wikipedia a

Louise de Bettignies : espion­nage et codes de maille

Fin 1914, le nord de la France et une majeure par­tie de la Belgique tombent sous le joug des Allemands. Roubaix, Laon, Tourcoing… les grandes villes de la région sont occu­pées et la popu­la­tion res­tée sur place peut dif­fi­ci­le­ment se dépla­cer et très rare­ment com­mu­ni­quer avec les ter­ri­toires libres. À cette…
Lire l'article
black and white train on track

Faut-​il uti­li­ser le terme « racisé·e » ?

Julie Neveux Maîtresse de confé­rences en lin­guis­tique à Paris-​IV, autrice de Je parle comme je suis (éd. Grasset) Ce mot a jailli dans le débat public il y a quatre ou cinq ans. Dans un pre­mier temps, seuls les mili­tants anti­ra­cistes l’employaient. Puis, il a fait son appa­ri­tion dans les…
Lire l'article
capture decran 2020 11 11 a 15.22.20 a

Les doigts de pied en éven­tail

Il n’est pas chose aisée de télé­tra­vailler toute la jour­née. Si on peut gar­der son bas de pyja­ma en débrie­fant avec Michel de la comp­ta, un petit hamac de pieds pour sou­la­ger les jambes lourdes est un for­mi­dable com­plé­ment bien-​être. Comme un air de vacances en visio confi­née ! 
Lire l'article
phone jail 1 a

Détox digi­tale

Puisque le confi­ne­ment deuxième du nom nous recentre à nou­veau sur l’essentiel, il serait de bon aloi d’arrêter l’utilisation exces­sive des télé­phones intel­li­gents. Fermez à double tour cette cage sal­va­trice, que vous achè­te­rez 25 euros sur Internet depuis votre iPhone en sur­sis. 
Lire l'article
aqua notes bloc notes etanche a

Prenez note !

Qui dit confi­ne­ment ne dit pas oisi­ve­té. Même sous la douche, on conti­nue à cogi­ter grâce à ce bloc-​notes water­proof sur lequel bar­bouiller toutes les idées qui coulent de source. Le géant de l’e‑commerce qui pro­pose l’objet révo­lu­tion­naire le pré­cise : « Pour femme et homme » ! Nous voi­là rassuré·es… Mesdames, un petit…
Lire l'article
capture decran 2020 11 11 a 15.11.51 a

Zara n'a pas froid aux yeux

La marque espa­gnole vient de lan­cer une col­lec­tion de lin­ge­rie bap­ti­sée « The female gaze ». Après les tee-​shirts flo­qués de slo­gans fémi­nistes, voi­là une bien belle récu­pé­ra­tion de l’industrie tex­tile. Pour rap­pel, le female gaze ou « regard fémi­nin » est une théo­rie fémi­niste sur le ciné­ma qui fait réfé­rence à l’expérience d’une…
Lire l'article
assistantes a

Bonnes à tout faire

Un monde où des femmes assis­tantes seraient mises à dis­po­si­tion d’hommes patrons, ça vous fait rêver ? C’est ce que pro­pose Asap Bureautique avec son « réseau d’assistantes admi­nis­tra­tives indé­pen­dantes aux com­pé­tences diverses et variées ». L’entreprise vole au secours des chefs d’entreprise, des créa­teurs et des hommes de ter­rain, le tout sans…
Lire l'article
hhvtuetr3ky

Une nou­nou d’enfer sur Zoom

Il était une fois, dans un monde pan­dé­mique mer­veilleux, des adultes qui télé­tra­vaillaient tan­dis que leurs enfants étaient sur­veillés vir­tuel­le­ment… Divertir et prendre soin de vos petit·es à tra­vers un outil de visio­con­fé­rence, voi­ci la pro­messe allé­chante de pla­te­formes de baby-​sitting pour parents dépas­sés, ou vou­lant prendre l’air le temps…
Lire l'article
capture decran 2020 11 11 a 15.04.47 a

Gestes bar­rières de corail

Pour fêter ses 40 ans en plein Covid-​19, Kim Kardashian a pris ses dis­po­si­tions : elle n’a convié que son « cercle intime le plus proche » à sa fête, orga­ni­sée sur une île pri­vée à Tahiti. Une ving­taine de per­sonnes au moins, d’après ses pho­tos Twitter, sans masque. Mais bon, tous et toutes…
Lire l'article
douanes belges a

Douanes : la bonne blague belge

On aime­rait bien que ce soit une bonne vieille blague digne de ton­ton René, mais il n’en est rien. De façon solen­nelle, les doua­niers belges ont été som­més de res­ter chez eux… et d’effectuer les contrôles depuis leur salon, bien ins­tal­lés tant qu’à faire ! La Belgique lutte acti­ve­ment contre l’épidémie…
Lire l'article
osampo cb0c a

À nos amours syn­thé­tiques

Sale temps pour les céli­ba­taires. En effet, avec le retour du confi­ne­ment, vous êtes nombreux·euses à voir, de nou­veau, vos espoirs d’une vie amou­reuse réduits comme peau de cha­grin. Fini les rendez-​vous et les longues balades roman­tiques main dans la main ! Mais c’était comp­ter sans quatre ingé­nieurs de l’université japo­naise…
Lire l'article
black and gray stethoscope

L'enfermière

Ce dimanche d’hiver, je dévore une série sur une infir­mière sadique et ­cal­cu­la­trice qui manie le pic à glace avec dex­té­ri­té quand, sou­dain, une dou­leur ful­gu­rante me trans­perce le dos, puis le ventre. Je hurle, tente de révi­ser rapi­de­ment tout Dr House, me sou­viens d’un épi­sode sur des coliques néphré­tiques. Pliée…
Lire l'article
MARIA LAX SKOHF 16 A

Nuits magné­tiques

Les pho­tos de Maria Lax res­semblent à un film de David Lynch. Un film un peu étrange, avec de rares per­son­nages, un minus­cule vil­lage fin­lan­dais et une nature sau­vage. Un film où il ne fait[…]
Lire l'article
Partager
Articles liés
CAUSETTE 119 COUV nocode web

Magazine n° 119 – Février 2021

ÉDITO On l’attendait ce #MeToo de l’enfance abu­sée. C’est triste à dire, mais on l’attendait. On savait que la vague gros­sis­sait et que quand elle serait prête, bien for­mée, bien solide, bien puis­sante, elle défer­le­rait comme un tsu­na­mi. Ce...

CAUSETTE 122 COUV sansdos web

Magazine n° 123 – Juin 2021

Édito Le scan­dale de l’adoption en Éthiopie, que Causette vous révèle dans ce numé­ro (lire page 42)après plu­sieurs mois d’enquête ne fait mal­heu­reu­se­ment pas figure d’exception. Loin de là. Mais il est impor­tant de sou­le­ver tous les...

109 couverture Causette © Marie Rouge

Magazine n° 109 – Mars 2020

ÉDITO On a beau être au XXIe siècle, le jour (plus très récent…) où j’ai souf­flé les 25 bou­gies de mon gâteau d’anniv à la crème fouet­tée sup­plé­ment chan­tilly orné d’une superbe pho­to de ma déli­cieuse petite per­sonne, il a fal­lu...